T

witch, c’est une plateforme qui permet de diffuser des vidéos en direct sur Internet, partout tout le temps. On y trouve en majeure partie du contenu lié aux jeux-vidéos, mais depuis plusieurs années différentes chaînes sont apparues et proposent du contenu qui n'a rien à voir comme la chaîne de Samuel Etienne et sa revue de presse ou encore la chaîne de Balo et ses tutos graphisme.

L'une des spécificités de Twitch, qui a notamment contribué à la professionnalisation du jeu-vidéo, c'est la possibilité de s'abonner à la chaîne d'un streamer ou de lui faire des dons. Et ça cartonne, surtout auprès des ados et sûrement les vôtres ! On vous imagine déjà la main sur le portefeuille, transit de peur.

Mais pourquoi les ados dépensent-ils autant pour leurs "Twitchers" préférés ? Enquête. (Bernard de la Villardière, sors de ce corps.)

L'accès a du contenu exclusif

Sur Twitch, comme sur de nombreuses autres plateformes il y a deux types d'expériences : l'une gratuite, l'autre payante. Mais à la différence des autres plateformes, on ne souscrit pas à un abonnement à Twitch directement mais aux créateurs de contenus qui se trouvent sur cette dernière.

Autrement dit, sur Twitch on peut avoir une multitude d'abonnements à des streamers différents. On vous voit déjà avoir des sueurs froides et vous demander combien votre ado dépense pour ses streamers préférés...

Quel intérêt de payer ? Et bien lorsque l'on est abonné, on a accès a du contenu exclusif comme des programmes spéciaux seulement disponibles pour les abonnés. Mais ce qui plaît le plus aux ados c'est l'accès à des fonctionnalités supplémentaires telles que les emojis et GIFs dans les fils de discussions. Et surtout, la possibilité d'interagir avec le streamer afin de co-construire ses contenus ou encore de poser des questions lorsque le créateur interroge les spectateurs de son live.

La notion de soutien

Les ados le savent, pour que leurs streamers continuent de produire du contenu qui les divertisse, ils ont besoin de tirer des revenus de cette activité. C'est donc naturellement qu'ils s'abonnent aux chaînes de leur créateurs de contenu favoris afin de montrer leur soutien et de bénéficier de davantage de vidéos.

Cette notion d'entraide n'est pas née d'hier dans le domaine du jeu-vidéo, et elle s'est largement étendue au domaine du livestream. L'exemple le plus concret c'est le Zevent, projet caritatif né en 2016, principalement suivi par des jeunes, qui, sur 3 jours de stream non-stop, arrive chaque année à collecter plus de 10 millions d'euros pour des associations. Pas mal.

L'appartenance à une communauté

Au-delà des deux points cités ci-dessus, comme on a pu vous le dire il y a deux types d'expérience : gratuite et payante. Pour regarder le contenu d'un streamer il n'est pas nécessaire de payer, pour autant, pour le suivre (comme un follow sur Instagram), c'est obligatoire.

Ainsi, les ados s'abonnent pour être également considérés comme appartenant à la communauté de tel ou tel streamer. Et ces derniers le leur rendent bien, à chaque abonnement durant un live ils remercient la personne en citant son nom qu'ils soient en train de jouer ou non.

Si vous avez compris ça, vous pourrez vous faire passer sans problème pour un fin connaisseur de Twitch auprès de votre ado et de ses amis. Bien joué, Joe.

On le sait, pour vous qui êtes de la génération du "tout gratuit" avec le téléchargement illégal (faites pas semblant !); ça peut être surprenant de payer pour du contenu et peut-être même inquiétant de prime abord.

Évidemment, veillez peut-être à ce que ce soit avec son argent et pas le vôtre qu'il s'abonne, mais vous ne pouvez être que fier de votre ado s'il soutient certains de ses créateurs préférés !

D'ailleurs, et si vous donniez une chance à la plateforme ? Vous seriez surpris du contenu proposé hors jeux-vidéo.

Vous avez aimé ? Abonnez-vous à la newsletter, et n'oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram.

Parents
Publié le
8/1/2022
 dans la catégorie
Parents

Plus d'articles  

Parents

VOIR PLUS