S

i le rap est aujourd’hui la musique la plus écoutée en France et de manière générale dans le monde, c'est surtout le style préféré des ados. Eh oui !

Et bien qu'il ait une importance énorme dans la musique, il reste encore peu connu de bon nombre de gens (surtout les parents 😬). Pourtant ce style n'est pas né d'hier, il est d'ailleurs apparu durant l'adolescence de certains d'entre-vous qui nous lisez aujourd'hui.

Faisant souvent la Une des médias, tantôt il fascine, tantôt il agace. Et une chose est certaine, le rap fait parler de lui, et ce depuis ses premières apparitions.

Bon, vous êtes prêts ? On part pour un tour d'horizon de l'univers rap !

Brève histoire du rap

Le rap fait ses premières apparitions aux États-Unis vers la fin des années 70, dans les ghettos noirs américains à l’époque des Black Panthers. Il apparaît en France un peu plus tard, au début des années 80, néanmoins sa diffusion est alors limitée à quelques radios pirates.

Au début des années 90, le style musical prend un tournant aux États-Unis, en se dotant d'un esprit plus revendicatif avec des textes impactants portés par des artistes comme le Wu-Tang Clan, Dr Dre, Snoop Dogg, NWA.

Les rappeurs français quant à eux commencent à sortir leurs premiers albums et Mc Solaar réussit à intégrer le rap dans le paysage musical français par son style calme et poétique, notamment avec le tube Bouge de là.

En 1995-96, le rap américain change définitivement avec des artistes comme 2Pac, Notorious BIG, Coolio, LL Cool J puis les Fugees, Nas ou encore Jay-Z et la création de labels très puissants comme Death Row ou Def Jam. Le gangsta rap fait également son apparition et l'ADN du style musical devient plutôt malsain : ça parle de pistolets et d’embrouilles, jusqu'à tomber dans l’égo-trip et la guerre entre West Coast et East Coast éclate. Autant vous dire que ça ne blague pas !

En France, un rap davantage positif et funky envahit la musique française avec MC Solaar, IAM, Alliance Ethnik, Ménélik, Doc Gyneco. Quelques-uns remportent même des Victoires de la musique.

En 2002, la violence est plus présente et il semblerait que le rap français se dirige vers le gansta rap comme les Américains 10 ans auparavant, tandis que ces derniers entrent dans une phase plutôt “star system” où les rappeurs génèrent des millions et sombrent dans la décadence à l’image de nombreux clips.

Aujourd’hui, le rap fait partie intégrante de la vie de la plupart des ados et des adultes. Ceux qui n’aiment pas le rap actuel, aiment ou apprécient au moins une musique de rap “à l’ancienne” qui rappelle une autre époque. Les rappeurs sont maintenant devenus des superstars et deviennent des exemples de réussite dans la musique.

Mais c'est quoi le rap d'abord ?

Selon Vald, "le rap c'est la philosophie pour les nuls". Selon Le Robert c'est une "musique au rythme martelé, basé sur des paroles scandées".

Plus simplement, le rap est une forme de chanson populaire scandée ayant recours à un support musical et qui se sert de plusieurs techniques de production sonore, dont l’échantillonnage numérique (sampling). Il est lié à un mouvement culturel et artistique : le hip-hop.

Les textes de rap (bien évidemment pas tous...) sont parfois de vraies prouesses littéraires ayant recourt à des figures de style et des techniques d'écriture particulières. Les rappeurs se jouent souvent de la langue française pour marteler les mots sur la rythmique et les faire rimer entre eux.

Les principaux styles de rap

Le rap conscient : le style qui dénonce

Le rap conscient ou rap politique, c’est le rap qui essaye de "transmettre un message". Le rappeur qui fait du rap conscient donne souvent sa vision du monde. C’est un rap dénonciateur et engagé, le rappeur à donc tendance à privilégier le fond sur la forme. Dans ce style de rap, le rappeur doit être en accord avec ce qu’il dit : s'il critique le travail des enfants, il ne va pas s'acheter des Nike.

Le rap égo-trip : le style de rap idéal pour les clashs

Le rap égo-trip est à la source des clashs. L’objectif du rappeur est de provoquer les autres rappeurs et de souvent s’autoproclamer le meilleur, le boss du Rap Game. Le son de Rohff « J’rappe mieux que toi » en est un bon exemple.

C’est un style de rap que tout rappeur pratique au moins une fois. Quasiment chaque album de rap a son morceau égo-trip, mais il est difficile de construire une carrière de rappeur en misant juste sur ce style.

Le rap gangsta : le style made in USA

Le rap gangsta est un style de rap qui nous vient des USA. Il met en avant le côté bling-bling, l’argent, les voitures et voit la femme comme un objet. Un vrai rap capitaliste où le rappeur s’associe à une image de gangster. Un parrain du rap.

Le rap hardcore… Jusqu’à la mort !

Le rap hardcore est… Hardcore sans surprise ! Il rejette la société dans son ensemble, ses normes, sa politique, ses codes avec force et violence. Le rappeur critique la société en parlant de son quotidien comme la pauvreté, la violence et les effets négatifs du système. Envie d'un son hardcore ? "Hardcore" de Kery James, tout simplement.

Le rap commercial : le rap dans l’ère du temps

Le rap commercial c’est le rap qui suit la tendance. Celui que l’on entend le plus à la radio, car il sert ce que le public attend (autant sur l’instrumental que dans le texte).

Ce rap est souvent rempli de clichés et fonctionne plus par le matraquage médiatique que par le réel talent des rappeurs. Les textes sont souvent pauvres ou peu travaillés. C’est pourtant le rap qui marche le plus commercialement parlant.

Et parmi ces différents styles, on trouve différents genres pour ne citer que :

  • La trap
  • La drill
  • La grime
  • Le boom bap
  • La jul
  • Le cloud rap
  • La G funk
  • Emo rap
  • Horrorcore
  • Jazz rap

Les rappeurs les plus connus

En France, les rappeurs les connus de nos jours sont :

  • Jul
  • PNL
  • Ninho
  • Damso
  • Nekfeu
  • Booba
  • Niska
  • Drake
  • Gims
  • Orelsan

Aux États-unis, les rappeurs les connus de nos jours sont :

  • Eminem
  • Wiz Khalifa
  • Drake
  • xxxtentacion
  • NBA Youngboy
  • Nicki Minaj
  • Future
  • 50 Cent
  • Cardi B
  • Travis Scott
  • Migos
  • Lil Baby
  • Kanye West

Le vocabulaire du rap

Blaze : ce mot correspond au nom d'un rappeur.

Battle : emprunté à l’anglais, le mot "battle" signifie "bataille" en français. Il désigne une confrontation en improvisation entre deux ou plusieurs rappeurs. Les battles sont des duels violents, mais poétiques. Le gagnant est désigné par un jury ou par l’applaudimètre.

Beat : aussi emprunté à l’anglais, le mot "beat" signifie "battement" en français. Dans le rap, le mot sert à désigner la partie basse d’un morceau qui dicte le rythme de celui-ci. Il s’agit de la succession répétée des temps forts et des temps faibles. C’est la cadence du morceau.

Beatboxing : le "beatboxing" est un terme anglais qui signifie "boîte à rythmes" en français. Il qualifie une technique vocale qui consiste à se servir de sa bouche pour chanter ou pour imiter des instruments de musique principalement de percussion, mais également certaines mélodies.

Beatmaker : encore appelé concepteur rythmique, le beatmaker compose pour les morceaux. Il a pour rôle de faire la partie instrumentale d’une chanson de rap. En d’autres termes, c’est lui qui compose les beats sur lesquels les rappeurs débitent leur flow.

Clash : emprunté à l'anglais, il signifie à la base une "dispute" ou "conflit". On parle alors d’un clash pour désigner tout affrontement verbal entre deux rappeurs. On a plusieurs exemples dans le rap comme Booba VS Kaaris.

Crew : c’est un mot anglais qui, à la base, veut dire "équipage" ou "bande". Le mot crew est de plus en plus utilisé dans le monde du rap comme un synonyme de collectif. Dans ce sens précis, il s’agit d’un ensemble de personnes avec diverses compétences (DJ, rappeur, graffeurs, et des fois que des rappeurs).

Flow : mot anglais qui veut dire de façon littérale « débit », le mot « flow » s’est répandu dans la langue française grâce au rap. Il est employé dans ce domaine pour faire référence soit au rythme de la musique en général, soit au rythme des paroles de l’artiste. D’où les expressions du genre : « il a un flow de malade », « le flow est dingue », etc.

Freestyle : comme son nom l’indique, freestyle signifie "style libre" en français. Il est utilisé spécialement dans le domaine du rap pour désigner la production d’une performance artistique libre, non préparée avec la possibilité de transgresser légèrement les règles de base.

Octogone : ce terme désigne le terrain sur lequel ont lieu les combats de MMA. Après le duel proposé par le rappeur Booba à son homologue Kaaris, le terme est entré dans le langage courant.

Phase : la phase est au rap, ce que le vers à la poésie. Plus simplement, une phase dans le domaine du rap, c’est une ligne de texte ou une phrase, une partie ou une séquence d’un morceau. C’est l’un des éléments les plus déterminants pour le rappeur lors de la construction de ses paroles.

Punchline : elle se dit d’une citation ou d’un passage d’un morceau de rap à caractère assez percutant, touchant ou même blessant, placé par son auteur dans le but de marquer ou d’attirer l’attention de l’auditeur. La punchline est monnaie courante dans les morceaux de rap de type égo-trip ou dans les clashs.

Pull-up : c’est un terme d’origine anglaise utilisé dans le domaine du rap et du hip-hop de façon générale. Le terme "pull-up" est utilisé dans le rap, lors des événements comme les lives, par le rappeur, pour signifier au Disc Jokey qu’il faut couper le son pour un moment.

Sample : le sample est, dans la musique et dans le rap surtout (où il est le plus utilisé), une portion d’un enregistrement musical (de tous types) existant. Ce dernier est récupéré pour pouvoir, au moyen de nouveaux éléments qui y sont ajoutés, être modifié et pour donner naissance à une nouvelle œuvre musicale. Le fait d’utiliser les samples est appelé le "sampling".

Scratch : aussi appelé "scratching" le scratch est, dans le rap, surtout pour les DJ, le procédé qui consiste à modifier de façon manuelle la vitesse d’un son sur du disque vinyle grâce au maniement de la platine avec pour but principal, la production d’effets sonores spéciaux.

Avec cet article, le prochain boss du rap game c'est clairement vous !

N'hésitez pas à nous dire si vous avez bluffé votre ado avec les connaissances que vous avez acquises. 

Vous avez aimé ? Abonnez-vous à la newsletter, et n'oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram.

Parents
Publié le
5/20/2022
 dans la catégorie
Parents

Plus d'articles  

Parents

VOIR PLUS