L

a rentrée des classes est souvent un sujet épineux, un épisode un peu stressant pour toute la famille. Pourtant, nous pouvons changer de perspective et la voir comme le point de départ d’une nouvelle forme de relation. Sans prétendre éduquer vos enfants à votre place, voici 5 conseils recueillis auprès de parents.

  • Lui faire confiance
  • L’épauler
  • Dialoguer plutôt qu’imposer
  • Lui donner les moyens de gagner en autonomie
  • Lui ouvrir l’esprit


Conseil n°1 : lui faire confiance

C’est la clé de toute relation réussie et épanouissante. Aussi bien pour vous, que pour votre enfant. Nous savons qu’il est jeune, qu’il fera encore des erreurs, mais c’est en en faisant qu’il apprendra et deviendra plus responsable et autonome, ce qui est quand même le but ultime.


Si vous le couvez trop, déjà, il aura trop chaud l’été, et ensuite, il n’apprendra pas comme il faut. Il a besoin d’avancer, de connaître ses premières réussites, ses premiers échecs, pour mieux les gérer. Et ne partez pas du principe que les ados sont forcément des têtes brûlées irréfléchies. C’est un préjugé tenace mais finalement assez éloigné de la réalité. Ils sont généralement très bien informés et sont peut-être plus débrouillards que les anciennes générations car ils disposent aussi de plus de moyens pour les aider.



Conseil n°2 : l’épauler

L’adolescence est une période difficile pour tout le monde. Vous êtes passé(e) par là, vous savez de quoi il en retourne et toutes les questions que l’on peut être amené à se poser et les contradictions auxquelles on fait parfois face.

Pendant cette période, votre enfant va être amené à faire ses premiers choix, subir ses premières déceptions et échecs. Les rapports avec les autres peuvent également être compliqués car les ados sont parfois durs entre eux. L’important c’est donc d’être là pour lui. Dans les bons mais aussi les mauvais moments. Qu’il fasse une erreur ou même, disons le clairement, une connerie, c’est profondément humain. S’il faut parfois faire preuve d’autorité, le but est que l’ado progresse. Et pour ça, il a besoin de vous, de votre patience, de votre bienveillance.


Conseil n°3 : dialoguer plutôt que d’imposer

En tant que parent, on peut avoir tendance à imaginer mieux savoir que l’ado ce dont il a vraiment besoin pour avancer. Quelle orientation prendre ? Quelle activité extrascolaire faire ? etc… Mais comme tout humain, vous pouvez vous tromper. Même si vous êtes évidemment responsable de lui, que vous voulez pour lui le meilleur et que vous savez que les ados ont parfois des lubies temporaires, l’important est de rester dans la discussion et de s’écouter. 

Même s’il vous sort une idée qui vous paraît lunaire, ne vous braquez pas et écoutez-le. Peut-être n’obtiendra-t-il pas gain de cause, mais si c’est le cas, expliquez votre démarche de manière à ne pas le braquer et qu’il comprenne votre décision.


Même si vous êtes son parent et que vous avez de fait autorité sur lui, l’ado est un humain comme un autre, capable aussi bien que vous de changer d’avis et d’entendre raison. Et même, d’avoir raison. Et admettre qu’on a tort et qu’on laisse la chance à son idée ne peut être que bénéfique, même si elle s’avère être un échec.



Conseil n°4 : Lui donner les moyens de devenir autonome

Comment voulez-vous que votre enfant grandisse si vous êtes toujours sur ses talons ? Votre ado a soif d’autonomie et de responsabilités. Donnez-lui les moyens d’assouvir ce besoin tout naturel et vous serez surpris de son sérieux s’il sent que vous lui faites confiance.

Par exemple, ça n’est pas parce que vous lui donnez une carte de paiement pour la première fois qu’il va faire le fou avec, aller au Ritz et acheter une Ferrari chaque week-end. Non, le tout c’est de lui transmettre de la confiance et de lui fournir les outils adaptés. Chez Kard, nous aidons les parents dans l’éducation financière de leurs enfants en leur fournissant un compte sur lequel chacun peut suivre les dépenses en temps réel, envoyer de l’argent de poche en un clic depuis votre portable, une carte de paiement et de retrait sans aucun découvert autorisé, afin que l’ado ne puisse pas dépenser plus que ce qu’il a sur son compte et des Coffres, pour commencer à mettre de l’argent. Pour les parents et les adolescents, tout est intuitif et conçu de façon à simplifier la vie de la famille.


Conseil n°5 : faire en sorte qu’il ait l’esprit ouvert sur le monde

Votre ado est de nature curieuse, il a envie d’expérimenter plein de choses, est à la recherche de multiples sensations différentes. Permettez-lui de vivre tout ça, dans la limite de vos moyens évidemment. Ça peut-être par une inscription dans un club de sport de son choix, par une carte cinéma, Netflix etc…

Il peut le faire de son côté, se faire de nouveaux amis mais aussi les partager avec vous, sans pour autant vous immiscer dans son intimité et jouer le rôle de son meilleur ami, surtout s’il ne le demande pas. 


Conseil n°6 bonus : Le battre sur son jeu préféré

Passer la pommade, c’est agréable. Mais parfois, il faut savoir montrer qui est le boss de la famille. Pendant qu’il dort, entraînez-vous à fond sur son jeu vidéo préféré. Mais vraiment à fond. Et un jour, demandez lui de faire quelque chose qu’il n’aime pas faire. Il refusera, évidemment. Proposez alors un duel sur son jeu. Si vous gagnez, il effectue la tâche sans rechigner. Sinon, tant pis, vous le faites. Trop confiant et sûr de lui, votre ado acceptera. Sauf que ça fait 1 mois que vous ne dormez plus, dans le but de le corriger et de remettre les pendules à l’heure. En plus, il fera la tâche demandée et vous gagnerez son respect éternel.

C’est un plan à long terme mais à l’efficacité garantie.



On ne dit évidemment pas que l’enfant doit être roi dans la famille, ça n’est pas le propos. Simplement, l’adolescence est un ciment important dans la construction d’un adulte responsable, équilibré et épanoui. Et souvent, ils ont l’impression d’être incompris, surtout de leurs parents. Heureusement, vous n’êtes pas de ce genre 🙂


Publié le
03
/
09/2021
 dans la catégorie
Parents

Plus d'articles  

Parents

VOIR PLUS