D

es sobriquets, votre ado et ses ami(e)s en prononcent une quantité impressionnante. Et s'il arrive que vous ne puissiez plus suivre ce que votre ado raconte, c'est normal, pas d'inquiétudes.

Souvent issus tout droit d'internet, ils ne sont pas tout neufs et ont juste été remis au goût du jour par des artistes contemporains ou des influenceurs sur les réseaux sociaux.

Heureusement, on est lĂ  pour vous aider Ă  capter et maĂźtriser les surnoms les plus communs qu'ils se donnent. Allez, c'est parti !

‍

Chacal /chakal (nom masculin)

Au dĂ©part une insulte, « chacal » est devenu un mot pour appeler ses potes (ou n’importe qui en fait). Il peut ĂȘtre utilisĂ© dans une discussion cordiale comme dans un contexte de tension.

L'expression trouve d'ailleurs son origine dans l'argot de Grigny (91), Ă  l'origine de nombreuses expressions telles que "baye".

L'expression a connu un grand succÚs grùce (ou à cause) de Arouf Gangsta, créateur de contenu controversé, avec son fameux "Coca bien frais chacal" sur TikTok et Youtube.

Exemple : "Eh chakal tu fais quoi ?"

‍

Le zin / la zine

Aussi prononcé "le zinc", c'est le diminutif de "cousin".

L'expression s'est démocratisée auprÚs des ados avec Naps et sa chanson "Le Zin / La Zine" mais aussi sur TikTok avec Jimmy La Loutre et son fameux "Oh zin".

Exemple : "Ça va la zine?"

‍

Le rat (nom masculin)

L'expression familiÚre "le rat" désigne quelqu'un qui est trÚs avare sur les petites choses. D'ailleurs elle n'est pas toute jeune et existait déjà à votre époque (oups).

Elle a retrouvé les feux de la rampe avec le créateur de contenu Isma B4C.

Exemple : "T'es vraiment un rat"

‍

Igo (nom masculin)

L'expression "igo" provient de la contraction du mot espagnol "amigo", dans la bouche des ados elle signifie "frĂšre" ou "ami".

Déjà populaire dans le rap français des années 90, c'est le groupe iconique des Tarterets PNL qui l'a remis au goût du jour.

Exemple : "Igo c'est vraiment fou ce que tu racontes"

‍

Le S (nom masculin)

Diminutif de "le sang de la veine", il s'agit d'une expression marseillaise que l'on utilise pour s'adresser Ă  quelqu'un qu'on aime autant qu'un frĂšre biologique.

Elle a notamment été démocratisée par SCH, Naps et Jul dans plusieurs de leurs chansons respectives. Elle a ensuite explosé dans le tube de l'été dernier "Bande organisée" du collectif 13 organisé.

Exemple : "T'as raison le sang !" ou "Le J c'est le S"

‍

‍

Extrait de "La vie est belle" de PNL

‍

On vous dĂ©conseille d'utiliser ces expressions, pour autant avec cet article vous devriez ĂȘtre capable de capter ce qu'il raconte quand il est Ă  la maison avec des amis ou au tĂ©lĂ©phone. Elle est pour nous celle-ci le zin !

Vous avez aimé ? Abonnez-vous à la newsletter, et n'oubliez pas de nous suivre sur Facebook et Instagram.

‍

La langue de l'autre
Publié le
5/6/2022
 dans la catégorie
La langue de l'autre

Plus d'articles  

La langue de l'autre

VOIR PLUS